• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Amélioration de la gestion des cautions dans les institutions de micro finance : cas de FIDEVIE/ Par Fleur Auréole SESSINOU

Amélioration de la gestion des cautions dans les institutions de micro finance : cas de FIDEVIE/ Par Fleur Auréole SESSINOU

1,000 CFA

Amélioration de la gestion des cautions dans les institutions de micro finance : cas de FIDEVIE

Par Fleur Auréole SESSINOU           

Mémoire de fin de formation pour l’obtention du Diplôme de Technicien Supérieur (DTS)

  Poser une question

Description

Amélioration de la gestion des cautions dans les institutions de micro finance : cas de FIDEVIE

Par Fleur Auréole SESSINOU           

Mémoire de fin de formation pour l’obtention du Diplôme de Technicien Supérieur (DTS)

 

Résumé

Les IMF jouent un rôle capital dans l’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées.

Alors ce travail dont le thème est « l’amélioration de la gestion des cautions dans les Institutions de Micro Finance : cas de FIDEVIE » a été rédigé dans le souci de comprendre la performance du cautionnement solidaire à FIDEVIE.

Nous avons formulé quatre (04) objectifs :

  • identifier le contexte d’appréhension de l’étendue du contrat de cautionnement ;
  • déterminer le contexte d’utilisation efficace du cautionnement solidaire ;
  • déterminer les conditions de réduction maximale du taux d’impayés ;
  • proposer des méthodes de contrôle de la proportionnalité du patrimoine de la caution.

Par ailleurs, les hypothèses de notre étude sont :

  • le manque de professionnalisme dans le traitement des dossiers et l’insuffisance de la connaissance juridique des agents sont à la base de l’ignorance par la caution de l’étendue de son engagement ;
  • la légèreté dans l’établissement du contrat de cautionnement et la certitude du recouvrement des créances est à la base de l’utilisation d’un cautionnement solidaire particulier ;
  • le taux élevé d’impayés est dû à un manque de suivi régulier des crédits et à une insuffisance de connaissance juridique des agents de crédits et ceux de recouvrement ;
  • le manque d’enquête sur le patrimoine de la caution est à la base de la disproportion du patrimoine de la caution sur son engagement.

Nous avons établi un diagnostic afin d’atteindre nos objectifs et de confirmer ou infirmer nos hypothèses. Les données recueillies, lors de l’enquête à travers les observations de stage et le guide d’entretien adressé aux agents de FIDEVIE, nous ont permis de confirmer les hypothèses émises.

De plus, sommes-nous arrivée à la conclusion selon laquelle, la gestion efficace du cautionnement passe par la maîtrise et le respect des dispositions de l’OHADA par les agents, la redynamisation et le renforcement des agents de recouvrement, et la responsabilisation des agents de crédit et de l’assemblée générale.

Cependant, l’Etat a un rôle indispensable à jouer par la subvention des IMF.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Amélioration de la gestion des cautions dans les institutions de micro finance : cas de FIDEVIE/ Par Fleur Auréole SESSINOU”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :