• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Logiques et perceptions des modes de gestion des emballages obsolètes d’intrants chimiques agricoles et incidences socio-environnementales dans la Commune de Banikoara au nord du Bénin (Par SANTA KASSA Hervé)

Logiques et perceptions des modes de gestion des emballages obsolètes d’intrants chimiques agricoles et incidences socio-environnementales dans la Commune de Banikoara au nord du Bénin (Par SANTA KASSA Hervé)

1,000 CFA

Logiques et perceptions des modes de gestion des emballages obsolètes d’intrants chimiques agricoles et incidences socio-environnementales dans la Commune de Banikoara au nord du Bénin

Par SANTA KASSA Hervé

Mémoire de Master

  Poser une question

Description

Logiques et perceptions des modes de gestion des emballages obsolètes d’intrants chimiques agricoles et incidences socio-environnementales dans la Commune de Banikoara au nord du Bénin

Par SANTA KASSA Hervé

Mémoire de Master

 

Résumé

La commune de Banikoara a connu un réel succès dans la production agricole notamment du coton. Pôle de sureté de l’or blanc au Bénin, cette position fait d’elle un géant consommateur en intrants chimiques agricoles chaque année. Mais à la suite de l’utilisation de ces intrants chimiques agricoles, la gestion des emballages obsolètes constitue une question énigmatique. L’objectif de ce travail est d’analyser les logiques et les perceptions qui sous-tendent la gestion de ces emballages dans la Commune de Banikoara. Sur la base de la recherche documentaire, de l’entretien, du questionnaire et de l’observation, des données mixtes ont été collectées auprès des acteurs constitués de producteurs, du personnel de l’Agence Territoriale de Développement Agricole, de santé, de l’environnement, des vendeurs de pesticides chimiques et des autorités locales. Les modèles d’analyse stratégique et interactionniste dans le fonctionnement de cette société ont été utilisés pour comprendre les perceptions des populations dans l’usage et la gestion des emballages obsolètes d’intrants chimiques agricoles. Les résultats de cette recherche montrent que diverses structures fournissent suffisamment d’intrants chimiques aux producteurs pour accroître le rendement mais en retour, leurs emballages sont gérés de diverses manières par les populations. Chaque type d’emballage est donc géré différemment compte tenu du niveau de connaissance des populations sur les risques de son contenu sur l’environnement et la santé. Ainsi, selon les logiques et perceptions développées dans le milieu d’étude, une première catégorie des emballages est jetée dans la nature ou enfouie dans le sol, une deuxième catégorie est destinée à l’incinération et une troisième catégorie est utilisée pour la conservation des produits alimentaires. Malgré l’existence de plusieurs institutions de gestion des intrants agricoles au Bénin, les populations sont obligées de gérer suivant ses approches endogènes ces emballages obsolètes de pesticides chimiques dont les conséquences sont multiples sur les plans social, économique et environnemental.

Mots clés :

Banikoara, intrants chimiques agricoles, emballages obsolètes, gestion, conséquences

 

Summary

Banikoara has known a real success in agricultural production in particular production of cotton. Main source of the white gold in Benin, the region consumes a large amount of agricultural chemical intrants each year. Following the use of these intrants chemical agricultural, the management of obsolete packing constitutes an enigmatic question.The objective of this work is to analyze logics and perceptions which underlie the management of this packing in the Commune of Banikoara and its socio environemental consequences. On the basis of documentary reasearch, conversation, the questionnaire and observation, mixed data was collected amongst the stakeholders made up of producers, personnel of the Territorial Agency of Agricultural Development, The models of strategic and interactionist analysis were used to understand perceptions of the populations in the use and the management of obsolete packing of chemical agricultural intrants. The results of this research show that various structures provide sufficient chemical intrants to the producers to increase the output but in return, their packing are managed in various ways by the populations. Each type of packing is thus managed differently taking into account the level of knowledge of the populations on the risks of its contents on health. Thus, according to the logics and perceptions developed in the studied environment, a first category of packing is thrown in nature or hidden in the ground; a second category is intended for the incineration and a third category is used for the conservation of the foodstuffs. In spite of the existence of several institutions of management of the agricultural intrants in enign, the populations are obliged to manage obsolete packing of chemical pesticides according to its endogenous approaches which has multiple consequences on a social, economic and environmental level.

Keywords:

Banikoara, agricultural chemical intrants, obsolete packing, management, consequences

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Logiques et perceptions des modes de gestion des emballages obsolètes d’intrants chimiques agricoles et incidences socio-environnementales dans la Commune de Banikoara au nord du Bénin (Par SANTA KASSA Hervé)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :