• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Analyse de la consommation des crédits d’investissement public du MCAAT/ Par Aimée O. ABAYA & Marcel A. BATCHO

Analyse de la consommation des crédits d’investissement public du MCAAT/ Par Aimée O. ABAYA & Marcel A. BATCHO

1,000 CFA

Analyse de la consommation des crédits d’investissement public du MCAAT
Par Aimée O. ABAYA & Marcel A. BATCHO
Mémoire de licence professionnelle

Description

Analyse de la consommation des crédits d’investissement public du MCAAT

Par Aimée O. ABAYA & Marcel A. BATCHO

Résumé

A la suite de notre formation théorique à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université d’Abomey-Calavi, nous avons effectué, comme cela est de coutume, un stage dans les structures du Ministère de la Culture, de l’Alphabétisation, de l’Artisanat et du Tourisme afin de consolider nos connaissances théoriques. Nous nous sommes particulièrement intéressés au fonctionnement de sa Direction des Ressources Financières et du Matériel, notamment à l’exécution des dépenses en capital dans ce ministère. Ce travail reste donc le fruit d’une recherche diagnostique qui nous a permis de réfléchir sur les conditions d’efficacité de la consommation des crédits destinés aux investissements publics dans ce département. A l’issue de nos investigations, nous nous sommes rendu compte que ces conditions sont loin d’être satisfaisantes. Ce problème général identifié se manifeste par les problèmes spécifiques suivants :

  • le faible taux d’exécution des dépenses en capital ;
  • le non respect des délais de passation des marchés publics ;
  • les difficultés d’accès à la trésorerie de l’Etat.

Pour contribuer à la résolution de ces problèmes, nous nous sommes fixé des d’objectifs. L’objectif général est d’analyser les déterminants du faible niveau de consommation des crédits d’investissements publics du MCAAT. Spécifiquement, il s’est agi de :

  • apprécier la part des passations de marchés publics dans la faible consommation des crédits d’investissements ;
  • analyser la part du système de décaissement des crédits budgétaires dans la faible consommation des crédits d’investissements.

Pour conduire à terme notre travail, des hypothèses ont été formulées puis vérifiées à l’aide d’enquêtes réalisées à partir d’un questionnaire et d’un guide d’entretien. Ces hypothèses ont conduit aux diagnostics selon lesquels :

  • le faible niveau de consommation des crédits est dû à la lourdeur administrative de la chaîne de passation des marchés publics ;
  • le faible niveau de consommation des crédits est dû à la lourdeur administrative dans l’exécution budgétaire des dépenses.

Le Programme d’Investissements Publics étant un véritable instrument de croissance et de développement à la portée des Pays en Voie de Développement comme le Bénin, nous avons alors proposé des mesures pour éradiquer ces différents obstacles à l’exécution optimale des dépenses publiques en capital, du moins au MCAAT

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Analyse de la consommation des crédits d’investissement public du MCAAT/ Par Aimée O. ABAYA & Marcel A. BATCHO”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *