• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Contribution de la radio Ado FM a la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes à Cotonou (Par M. Jennifer M-G. OLOFINDJI)

Contribution de la radio Ado FM a la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes à Cotonou (Par M. Jennifer M-G. OLOFINDJI)

1,000 CFA

Contribution de la radio Ado FM a la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes à Cotonou

Par M. Jennifer M-G. OLOFINDJI

Mémoire de licence

  Poser une question

Description

Contribution de la radio Ado FM a la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes à Cotonou

Par M. Jennifer M-G. OLOFINDJI

Mémoire de licence

 

RESUME

La sexualité ne fait pas partie des débats entre parents et jeunes. Les grossesses précoces et les maladies sexuellement transmissibles constituent des pièges dont pourraient être victimes les jeunes à cause du défaut de communication sur la sexualité. A partir de là, la radio est le moyen privilégié pour aborder les différentes préoccupations liées à la sexualité. C’est pourquoi, nous avons travaillé sur la contribution de la radio Ado FM à la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes à Cotonou. Une analyse des actions menées par cette radio nous a permis d’identifier les problèmes spécifiques suivants :

– la non diversification des genres journalistiques dans les émissions sur la sexualité ;

– la non diversification des langues de diffusion des émissions sur la sexualité et enfin

– l’inadéquation des horaires de diffusion des émissions sur la sexualité avec la disponibilité des jeunes.

 

L’objectif général poursuivi est d’améliorer la contribution de la radio Ado FM à la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes à Cotonou. De manière spécifique, la présente étude vise à :

– proposer une méthode de réalisation d’émissions radiophoniques diverses sur la sexualité ;

– suggérer aux responsables de la radio Ado FM, l’utilisation de plusieurs langues dans les émissions sur la sexualité et enfin

– proposer une grille des programmes adaptée aux heures d’écoute des jeunes.

 

Pour établir un diagnostic par rapport aux problèmes spécifiques identifiés, nous avons émis les hypothèses ci-après :

– le coût élevé des productions journalistiques est à la base de la non diversification des genres journalistiques dans les émissions sur la sexualité ;

– la non diversification des langues de diffusion des émissions sur la sexualité est due à l’insuffisance des journalistes maîtrisant les langues locales et enfin

– la non prise en compte des réalités quotidiennes des jeunes dans l’élaboration de la grille des programmes justifie l’inadéquation des horaires de diffusion des émissions sur la sexualité avec la disponibilité des jeunes.

 

Ces hypothèses ont été vérifiées grâce aux techniques de sondage, d’enquête et d’entretien. Après l’établissement du diagnostic, nous avons proposé des solutions aux problèmes identifiés et des conditions pour leur application. Aussi, avons-nous formulé des recommandations à l’endroit des journalistes et des responsables de la radio pour la mise en oeuvre effective des solutions proposées.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Contribution de la radio Ado FM a la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes à Cotonou (Par M. Jennifer M-G. OLOFINDJI)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :