• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Aspects de l’autofiction dans l’œuvre romanesque d’Alain Mabanckou : cas de Verre Cassé, Mémoires de porc-épic et Black Bazar (Par DOSSA Colbert)

Aspects de l’autofiction dans l’œuvre romanesque d’Alain Mabanckou : cas de Verre Cassé, Mémoires de porc-épic et Black Bazar (Par DOSSA Colbert)

1,000 CFA

Aspects de l’autofiction dans l’œuvre romanesque d’Alain Mabanckou : cas de Verre Cassé, Mémoires de porc-épic et Black Bazar



Par DOSSA Colbert

Mémoire de Maîtrise

Description

Aspects de l’autofiction dans l’œuvre romanesque d’Alain Mabanckou : cas de Verre Cassé, Mémoires de porc-épic et Black Bazar

Par DOSSA Colbert

Mémoire de Maîtrise


Table des matières

Dédicace

Remerciements

Introduction

Premier chapitre : Du concept d’autofiction

  1. Contexte d’apparition du concept d’autofiction
  2. Approche définitionnelle

2.1. Autofiction : Croisement entre autobiographie et fiction

2.2. Quelques critères identificatoires de l’autofiction

2.3. La généricité de l’autofiction en question

Deuxième chapitre : Manifestation et enjeux de la pratique autofictionnelle chez Mabanckou

  1. Le pacte autofictionnel à travers des indices paratextuels

1.1. Le pacte générique de l’autofiction

1.2. Rôle du titre et du prière d’insérer dans le pacte autofictionnel

1.3. Rôle des dédicaces dans le pacte autofictionnel

  1. L’enjeu du dédoublement dans l’autofiction

2.1. L’autofiction à travers le dédoublement de l’auteur en narrateur-écrivain

2.1.1. Les narrateurs-écrivains ou les doubles de l’auteur

2.1.2. L’écrivain potentiel

2.2. Croisement entre identités autoriale et actoriale

  1. La diégèse autofictionnelle

3.1. L’espace

3.2. Le temps

Troisième chapitre : L’esthétique de l’autofiction chez Mabanckou

  1. L’écriture de l’oralité comme caution à l’autofiction

1.1. La syntaxe au service de l’autofiction

1.2. Les spécificités lexicales au service de l’autofiction

1.2.1. Le jeu argotique

1.2.2. Les néologismes et les emprunts linguistiques

  1. Le jeu autofictionnel à travers une énonciation dénonciatrice de la fiction

2.1. La relation de connivence entre le narrateur et le lecteur-narrataire

2.2. Une transtextualité carnavalesque dans le jeu autofictionnel

2.2.1. L’hypertextualité et l’intertextualité

2.2.2. La métatextualité

Conclusion

Références bibliographiques

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Aspects de l’autofiction dans l’œuvre romanesque d’Alain Mabanckou : cas de Verre Cassé, Mémoires de porc-épic et Black Bazar (Par DOSSA Colbert)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour la mise en forme de votre mémoire, la réalisation de vos PowerPoints, la location de Vidéo Projecteur: Contactez nous au 67810855 Ignorer