• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Désintermédiation financière dans l’espace UEMOA : cas de la BRVM (Par Azize AROUNA)

Désintermédiation financière dans l’espace UEMOA : cas de la BRVM (Par Azize AROUNA)

1,000 CFA

Désintermédiation financière dans l’espace UEMOA : cas de la BRVM



Par Azize AROUNA

Mémoire de DEA/MASTER-PTCI

  Poser une question

Description

Désintermédiation financière dans l’espace UEMOA : cas de la BRVM

Par Azize AROUNA

Mémoire de DEA/MASTER-PTCI

 

RÉSUMÉ

Cette étude analyse les facteurs qui minent le niveau de la désintermédiation financière dans la zone UEMOA tout en s’appuyant sur le marché de la Bourse Régionale des Valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM) comme cadre de l’étude, et en utilisant les données journalières du mois d’août 2015 au mois d’août 2016. Pour mener à bien cette recherche, nous avons formulé des réflexions sur les hypothèses à savoir d’une part que la volatilité par secteur a une influence significative sur les rendements des différents secteurs et d’autre part que la volatilité à un effet positif sur tous les rendements dudit marché. La statistique descriptive et graphique de l’hypothèse 1 permet de dire que la volatilité par secteur à une influence significative sur les rendements par secteur à la BRVM. L’analyse empirique basée sur le modèle autorégresif Vectoriel (VAR) montre que la volatilité à un impact positif sur les rendements à la BRVM. De plus les rendements ne sont pas la cause du volume des transactions d’une part et d’autre part, les rendements ne causent pas la volatilité de ce marché. Enfin des suggestions ont été formulées pour amener plus d’entreprise de la zone UEMOA à se faire coté.

 

ABSTRACT

This study analyzes the factors that undermine the level of financial disintermediation in the WAEMU zone while relying on the market of the Regional Stock Exchange of Abidjan Securities (BRVM) as a framework for the study, and using the data from August 2015 to August 2016. To carry out this research, we formulated reflections on the hypotheses on the one hand that volatility by sector has a significant influence on the returns of the different sectors. and secondly that volatility has a positive effect on all the returns of that market. The descriptive and graphical statistic of hypothesis 1 makes it possible to say that volatility by sector has a significant influence on the returns by sector at the BRVM. Empirical analysis based on the vectorial autoregressive model (VAR) shows that volatility has a positive impact on returns to the BRVM. Moreover, the returns are not the cause of the volume of transactions on the one hand and, on the other hand, the returns do not cause the volatility of this market. Finally suggestions were made to bring more companies from the WAEMU zone to be listed.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Désintermédiation financière dans l’espace UEMOA : cas de la BRVM (Par Azize AROUNA)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :