• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Enseignement et apprentissage des associations de piles en série concordance et série opposition, associations de lampes électriques en série et en parallèle en classe de 6ème : cas des CEG “Gbegamey et Plateau” (Par AHOUANWANOU Sètonkpo Rock Chadrac et AYINKPE Mahougnon Samuel)

Enseignement et apprentissage des associations de piles en série concordance et série opposition, associations de lampes électriques en série et en parallèle en classe de 6ème : cas des CEG “Gbegamey et Plateau” (Par AHOUANWANOU Sètonkpo Rock Chadrac et AYINKPE Mahougnon Samuel)

1,000 CFA

Enseignement et apprentissage des associations de piles en série concordance et série opposition, associations de lampes électriques en série et en parallèle en classe de 6ème : cas des CEG “Gbegamey et Plateau”.

Par AHOUANWANOU Sètonkpo Rock Chadrac et AYINKPE Mahougnon Samuel

Mémoire de licence

  Poser une question

Description

Enseignement et apprentissage des associations de piles en série concordance et série opposition, associations de lampes électriques en série et en parallèle en classe de 6ème : cas des CEG “Gbegamey et Plateau”.

Par AHOUANWANOU Sètonkpo Rock Chadrac et AYINKPE Mahougnon Samuel

Mémoire de licence

Résumé

Les réformes successives opérées sur le système éducatif béninois ont conduit à l’enseignement selon l’Approche Par les Compétences (APC) dans toutes les disciplines notamment en Physique, Chimie et Technologie (PCT). Ainsi, la mise en oeuvre de cette approche dans l’enseignement secondaire général, demande entre autres, de prendre en compte, mieux que par le passé, le volet expérimental et pédagogique dans l’enseignement de la physique, chimie et technologie.

Le présent travail vise à faire une analyse de la stratégie d’enseignement/apprentissage qu’adoptent les enseignants lors du déroulement de la séquence liée aux associations de piles en série concordance et série opposition, associations de lampes en série et en parallèle. Ce travail vise également à évaluer le niveau de connaissance des élèves à propos des savoirs construits au cours de ladite séquence. Tout ceci en classe de 6ème à partir des enquêtes menées auprès des élèves et des enseignants expérimentés.

Les analyses des enquêtes mettent en évidence que la quasi-totalité des enseignants met en oeuvre la démarche pédagogique expérimentale lors du déroulement de la séquence précédemment évoquée. Néanmoins, quelques-uns la banalisent et cela pour des raisons liées au manque de matériel classique et à la densité du programme d’études.

Les analyses révèlent aussi que la plupart des apprenants ne savent pas les domaines ou situations de la vie courante dans lesquels ils vont appliquer les connaissances acquises sur les différentes associations évoquées plus haut bien qu’ayant la vocation de réinvestir ces acquis dans des situations extra-scolaires. Cette incapacité de réinvestissement des acquis scolaires est liée au fait que la majorité des enseignants n’administre pas les activités de réinvestissement aux apprenants à la fin de la Situation d’Apprentissage intitulée “le courant électrique” comportant ladite séquence conformément aux prescriptions scolaires.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Enseignement et apprentissage des associations de piles en série concordance et série opposition, associations de lampes électriques en série et en parallèle en classe de 6ème : cas des CEG “Gbegamey et Plateau” (Par AHOUANWANOU Sètonkpo Rock Chadrac et AYINKPE Mahougnon Samuel)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :