• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • La problématique du transfert des apprentissages dans les centres bilingues français-baatɔnum du PAEFE : Etude de cas et perspectives (Par Abdou-Razizou SOBABE)

La problématique du transfert des apprentissages dans les centres bilingues français-baatɔnum du PAEFE : Etude de cas et perspectives (Par Abdou-Razizou SOBABE)

1,000 CFA

La problématique du transfert des apprentissages dans les centres bilingues français-baatɔnum du PAEFE : Etude de cas et perspectives



Par Abdou-Razizou SOBABE

Mémoire de Maîtrise

Description

La problématique du transfert des apprentissages dans les centres bilingues français-baatɔnum du PAEFE : Etude de cas et perspectives

Par Abdou-Razizou SOBABE

Mémoire de Maîtrise


Résumé

Ce travail de recherche s’inscrit dans la dynamique des réflexions sur la problématique du transfert des apprentissages dans les centres bilingues français-baatɔnum du PAEFE. L’étude montre comment l’utilisation alternée de deux langues d’enseignement à travers des démarches adaptées entraîne une meilleure appropriation des apprentissages dans les centres BARKA du PAEFE. Après l’examen des supports pédagogiques, les données collectées auprès des acteurs de mise en oeuvre et les observations des pratiques de classe couvrant de nombreux aspects du dispositif pédagogique des centres BARKA, notre étude a permis d’identifier des facteurs favorables d’une part et des obstacles qui handicapent le bon déroulement du transfert des apprentissages d’autre part. Plusieurs suggestions ont été faites pour améliorer les pratiques des enseignants en matière du transfert des apprentissages. Il s’agit de former les maîtres sur la connaissance explicite de leur L1 et la terminologie en L1 pour en parler en classe, de façon à amener les élèves à la comparer au français en partant de la L1 et à favoriser, aussi bien des démarches comparatives fondées sur le déjà-là, que les activités d’apprentissage recourant au jeu et à l’action. Le programme d’enseignement des centres PAEFE tient compte des programmes d’étude de l’enseignement formel afin de faciliter l’insertion sociale et professionnelle des apprenants. Cet enseignement intègre les contenus éducatifs liés à la culture et au milieu des apprenants à travers leur langue maternelle baatɔnum et le français. Il s’agit d’une part des activités culturelles telles que : les danses tɛkɛ, sῖsῖnu…; et d’autre part des activités de production telles que : le tricotage, la couture, la menuiserie, le jardinage.

 

Abstract

This work of research writes down itself in the dynamics of reflection on the problematic of the training transfer in the bilingual centers French-baatɔnum of the PAEFE. The survey shows the alternate utilization of two languages of teaching how through gaits adapted driven a better appropriation of trainings in the BARKA centers of the PAEFE. After the educational support exam, data collected appropriate close to actors in curves and the class practice observations covering many aspects of the educational device of centers them BARKA, our survey permitted to identify some favorable factors on the one hand and of obstacles that handicap the good progress of the training transfer on the other hand. Several suggestions have been made to improve practices of teachers concerning the transfer of trainings. It is about forming masters on the explicit knowledge of their L1 and terminology in L1 to speak some in class, in order to bring pupils to compare it with the French while leaving from the L1 and to encourage the comparative gaits already founded on the there, to encourage activities of training resorting to the game and the action. The program of teaching of the PAEFE centers takes account of programs of survey of the formal in order to facilitate the social and professional insertion of these apprenantses. This teaching integrates the educational contents bound to the culture and the middle of apprenantses through their language maternal baatɔnu and the French. It is on the one hand about the cultural activities as: dances tɔksɔ, sɔsɔnu…; and on the other hand of production activities as: the tricotage, the sewing, the joinery, the gardening.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La problématique du transfert des apprentissages dans les centres bilingues français-baatɔnum du PAEFE : Etude de cas et perspectives (Par Abdou-Razizou SOBABE)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *