• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Le féminisme dans ¨Une si longue lettre ¨ de Mariama Bâ (Par LOKOSSOU Bienvenue)

Le féminisme dans ¨Une si longue lettre ¨ de Mariama Bâ (Par LOKOSSOU Bienvenue)

(1 avis client)

CFA

Le féminisme dans ¨Une si longue lettre ¨ de Mariama Bâ

Par LOKOSSOU Mèssomahu Bienvenue

Mémoire de licence

  Poser une question

Description

Le féminisme dans ¨Une si longue lettre ¨ de Mariama Bâ

Par LOKOSSOU Mèssomahu Bienvenue

Mémoire de licence

Résumé

L’histoire des femmes est d’abord celle de la mise en place de leur répression et de leur l’occultation. Car l’occultation fait partie de la répression : il n’y a pas de hasard et pas de science neutre. C’est pourquoi l’histoire des femmes ne commence à émerger que depuis que les féministes d’Amérique du Nord et d’Europe occidentale, rejointes aujourd’hui par les féministes du Tiers Monde, essayent de briser le silence dont cette histoire a fait l’objet et d’explorer un passé qui n’a pas fini de nous étonner. C’est exactement dans ce coup d’histoire que la romancière sénégalaise, Mariama Bâ dans son livre Une si longue lettre, un roman épistolaire à la fois philosophique empoisonne cette discrimination dont la femme africaine est victime. Nous avons essayé de montrer tout au long de ce travail les mérites de l’auteure et ses limites tout en présentant les conditions de la femme africaine vue par l’auteure et les efforts de libération de la femme africaine. Sans oublier d’apporter les perspectives et les critiques.

Mot clés :

Répression, occultation, féministes, discrimination

Summary

The history of women is first of all that of the establishment of their repression and the concealment of it. Because occultation is part of repression: there is no chance and no neutral science. This is why the history of women only begins to emerge since feminists in North America and Western Europe, joined today by feminists from the Third World, try to break the silence that this history has made. The object and to explore a past that has never ceased to amaze us. It is exactly in this blow of history that the Senegalese novelist, Mariama Bâ in her book such a long letter, an epistolary novel at the same time philosophical poisons this discrimination of which the African woman is victim. We have tried throughout this work to show the merits of the author and her limitations while presenting the conditions of the African woman as seen by the author and the efforts for the liberation of African women. Without forgetting to bring perspectives and criticisms.

Keywords:

Repression, occultation, feminists, discrimination

1 avis pour Le féminisme dans ¨Une si longue lettre ¨ de Mariama Bâ (Par LOKOSSOU Bienvenue)

  1. Cyr yoho

    Bel mémoire.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *