• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Contribution du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Benin (Par Jérôme DJOGBE & Hospice GUEDENON)

Contribution du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Benin (Par Jérôme DJOGBE & Hospice GUEDENON)

CFA

Contribution du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Benin

Par  Jérôme Sènan DJOGBE & Hospice Sesséa Gwladys GUEDENON

Mémoire de Licence

  Poser une question

Description

Contribution du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Benin

Par  Jérôme Sènan DJOGBE & Hospice Sesséa Gwladys GUEDENON

Mémoire de Licence

 

Résumé

Le développement de la filière des véhicules d’occasion au Bénin est la conséquence d’un certain nombre de facteurs tenant une dimension régionale, l’Etat du Bénin jouissant de son rôle d’« Etat entrepôt ». Le principal client de ce commerce est le Nigeria, pays côtier voisin, qui absorbe un grand nombre de ces véhicules importés au Bénin. Ensuite, viennent le Niger, le Burkina Faso, Mali, le Tchad. Le présent travail est la contribution du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Bénin. L’objectif général de ce travail est d’analyser l’apport du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Bénin. De manière spécifique, il s’agit d’Analyser l’effet du commerce des véhicules d’occasion sur la recette douanière au Bénin et d’Analyser la contribution du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Bénin. Pour atteindre ces objectifs, nous avons fait l’analyse documentaire et effectué une enquête vers les acteurs publics et privés liés à cette filière pour les entretiens directs. Les résultats de nos analyses révèlent que le commerce génère d’importante recette pour la douane, soit 29,9% de la recette douanière dont 23,78% des véhicules en transit et 6,12% des véhicules mises en consommation de 2007 à 2015. Il crée 87050 emplois directs et indirects au niveau des acteurs privés et 4 000 emplois au niveau des acteurs publics, soit au total 91050 emplois.

Mots clés :

commerce des véhicules, création d’emploi, recette douanière

 

ABSTRACT

The development of the die of the vehicles of occasion to Benin is the consequence of a certain number of factors holding a regional dimension, the State of Benin enjoying its role D ‘ « State warehouse ».The principal customer of this trade is Nigeria, coastal country close, which absorbs a great number of these vehicles imported with the Benin one.Then, come Niger, Burkina Faso, Mali, Chad.This work is the contribution of the trade of the vehicles of occasion to the creation of job to the Benin one.The general objective of this work is to analyze the contribution of the trade of the vehicles of occasion to the creation of job to the Benin one.In a specific way, they are To analyze the effect of the trade the vehicles of occasion on the customs receipt with Benin and To analyze the contribution of the trade of the vehicles of occasion to the creation of job to the Benin one.To achieve these goals, we made the abstract and carried out an investigation towards the public and deprived actors related to this die for the direct talks.The results of our analyses reveal that the trade generates significant receipt for the customs, that is to say 29.9% of the customs receipt including 23.78% of the vehicles in transit and 6.12% of the vehicles put in consumption of 2007 to 2015.It creates 87050 jobs direct and indirect on the level of the private actors and 4 000 employment on the level of the public actors, that is to say on the whole 91050 employment.

Keyword :

trade of the vehicles, creation of job, customs receipt.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Contribution du commerce des véhicules d’occasion à la création d’emploi au Benin (Par Jérôme DJOGBE & Hospice GUEDENON)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :