• Home
  • /
  • Produit
  • /
  • Variabilité génétique des cultivars locaux de sorgho cultivés par l’ethnie Bariba au Nord-Est du Bénin : détermination par les marqueurs microsatellites (SSRs) (Par Aristide CHABI)

Variabilité génétique des cultivars locaux de sorgho cultivés par l’ethnie Bariba au Nord-Est du Bénin : détermination par les marqueurs microsatellites (SSRs) (Par Aristide CHABI)

(2 avis client)

1,000 CFA

Variabilité génétique des cultivars locaux de sorgho cultivés par l’ethnie Bariba au Nord-Est du Bénin : détermination par les marqueurs microsatellites (SSRs)



Par Aristide Didier T. CHABI

Mémoire de Master

  Poser une question

Description

Variabilité génétique des cultivars locaux de sorgho cultivés par l’ethnie Bariba au Nord-Est du Bénin : détermination par les marqueurs microsatellites (SSRs)

Par Aristide Didier T. CHABI

Mémoire de Master

RÉSUMÉ

Le sorgho (Sorghum bicolor L. Moench) est une importante céréale dans le monde entier. En Afrique, plus particulièrement dans les zones semi-arides sahéliennes et soudaniennes d’Afrique de l’Ouest, il représente une principale source d’énergie, de protéines, de vitamines et de sels minéraux. De plus, il est utilisé dans la médecine traditionnelle. 

Pour une meilleure étude des effets thérapeutiques du sorgho, une évaluation des cultivars locaux de sorgho cultivés par les producteurs s’avère indispensable. Dans cette étude, une prospection a été conduite en milieu Bariba, l’une des plus importantes ethnies productrices du sorgho au Nord-Est du Bénin afin de collecter et de caractériser les variétés de sorgho cultivées par cette ethnie. Dans les 4 villages prospectés, 10 noms locaux représentant 7 variétés locales ont été inventoriés.

Une caractérisation raciale des accessions de sorgho collectées lors de l’enquête a montré que les variétés locales de sorgho cultivées par les Bariba sont toutes de la race guinea, la plus importante en Afrique de l’Ouest. Par contre, l’étude génétique moléculaire utilisant 10 marqueurs microsatellites (SSRs) nucléaires a révélé une importante variation génétique au sein de cette collection avec un taux de polymorphisme de 80%, un nombre moyen d’allèles par locus de 4,8 et un pouvoir discriminant (PIC) moyen des marqueurs estimé à 0,38. En utilisant les méthodes d’analyse Neighbor Joining et PCoA, ces données ont permis de structurer la collection en deux groupes génétiques.

Ces résultats révèlent clairement l’identité raciale et la diversité génétique des variétés locales de sorgho cultivées par l’ethnie Bariba et sont significativement importants pour une meilleure étude des effets thérapeutiques du sorgho au Bénin.

ABSTRACT

Sorghum bicolor (L.) Moench is an important cereal in the world. In Africa, particularly in the Sahel and Sudan of West African semi-arid areas, it is a primary source of energy, protein, vitamins and minerals. In addition, it is used in traditional medicine.

To better study the therapeutic effects of sorghum, an evaluation of local farmers’ varieties is important. In this study, a survey was conducted in Bariba tribal area, one of the most important ethnic groups producing sorghum in North-East of Benin in order to collect and characterize local varieties grown by this ethnic group. In the four villages surveyed, 10 local names representing 7 landraces were inventoried.

A racial profiling of landraces’ accessions collected during the survey showed that the sorghum varieties grown by Bariba people belong all to the guinea race, the most widely cultivated in West-Africa. In contrast, a molecular characterization genetic using 10 nuclear microsatellites marker (SSRs) revealed a relatively large genetic variation in the collection with a polymorphism rate of 80%, an average number of alleles per locus of 4.8 and a mean discriminating power (PIC) of markers of 0.38. By using Neighbor Joining clustering and a Principal Coordinate Analysis (PCoA), this data allowed structuring the accessions into two genetic groups.

These results clearly reveal the racial identity and the genetic diversity of the local sorghum varieties grown by Bariba ethnic people living the North-East of Benin. They are significantly important for a better study of the therapeutic effects of sorghum in Benin.

2 avis pour Variabilité génétique des cultivars locaux de sorgho cultivés par l’ethnie Bariba au Nord-Est du Bénin : détermination par les marqueurs microsatellites (SSRs) (Par Aristide CHABI)

  1. François

    Un très bon mémoire

  2. Marie

    Le sorgho est très bon pour l’alimentation

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :